LACTAIRE A LAIT ABONDANT
OU VACHETTE

Ce joli nom est dû au lait blanc qui s'échappe du champignon lorsqu'on le casse. Il partage cette particularité avec ses cousins qui vont être décrits. C'est là une aubaine pour l'amateur débutant. En effet, les champignons à lait, ou Lactaires, ne sont pas vénéneux, mais cependant certains ne peuvent être consommés à cause de de leur âcreté. Comment les reconnaître ? Par la méthode la plus simple qui soit : il suffit de poser une trés petite parcelle sur le bout de la langue et le résultat ne tarde pas à se faire sentir... Dans le cas contraire, on peut faire sa provision en toute tranquillité.

Lactaire à lait abondant ou vachette


Chapeau

Roux et velouté, plus foncé au centre. Convexe puis en entonnoir. Diamètre moyen, 4 à 10 cm. La chair brunit à la coupure.

Lames

Adnées, inégales, nombreuses, crème. Se tachent de brun

Spores

Blanches

Pied

Cylindrique, crème au niveau des lamelles, puis roux, à la partie inférieure, plein . Sans volce et sans anneau.

Habitat

Bois

Saison

Eté.

Caractères particuliers

Laisse échapper un lait blanc de saveur douce.

Recettes

Peut se consommer cru. S'accomode alors en salade, ou bien à la crème fraîche rehaussée de jus de citron. Rvenu à l'huile dans un hachis d'échalottes, il peut accompagner un rôti de porc. Enfin, conservé au vinaigre, il est employé comme les cornichons.
Mais il est possible d'adopter, pour la vachette, une recette que les méridionaux réservent au lactaire sanguin. Le chapeau renversé est cuit sur la braise, ou mieux encore sur les sarments de vigne. On ajoute entre les lamelles quelques gouttes d'huile d'olive, sel et poivre, sans oublier une pointe d'ail.

---------------------