FAUX MOUSSERONS

OU MARASMES D'OREADES.

Le terme de *faux* appliqué au Mousseron ne signifie pas qu'il faille se méfier de lui comme d'un faux ami. Il oppose simplement ce sympathique petit champignon au vrai Mousseron qui est également comestible, mais qui ne pousse guère qu'au printemps. De couleur chamois, son chapeau de petite dimension posé au sommet d'un long pied grêle attire l'attention des amateurs car il forme avec ses semblables des "ronds de sorcières" au milieu des prés. Il n'est guère rare de faire, sans se déplacer beaucoup, une importante récolte.

Faux Mousserons

 ou

 Marasmes d'Oréades.


Chapeau

En cône, puis étalé, parfois mamelonné. Fauve par temps humide, il devient chamois clair lorsque l'air est sec. Les bords sont légèrement striés et le centre peut être un peu plus foncé. Diamètre 3 à 6 cm.

Lames

Libres, espacées, inégales, crème puis fauve.

Spores

Blanches.

Pied

Grêle, élancé, fibreux, plein, bases souvent feutrées. Sans volve et sans anneau.

Habitat

Pouce en cercle, la plupart du temps, même si l'on n'aperçois qu'une partie de la circonférence. Pâturages, bords des  chemins.

Saison

Du printemps à l'automne.

Caractères particuliers

Le port, la croissance en cercles dans les prés, les lamelles écartées et peu nombreuses ainsi que la couleur fauve ou chamois, évitent les confusions avec d'autres espèces.
   

RECETTES

Le pied, coriace, est à rejeter. Le chapeau est d'une saveur très agréable et l'omelette ou l'on introduit ces petits champignons après les avoir fait revenir au beurre est un mets recherché. Ajouté au jus des volailles rôties ou aux sauces des civets. il  en améliore le goût d'une note forestière. Enfin sec, et pulvérisé, il sert de condiment dans la confection des ragoûts.

---------------------